credit photo : Karine Granger et Gabriel Nogue - credit : Similiweb - création et conception de site internet - gabriel.nogue[arobase]similiweb.fr - 06 13 11 08 40 -
Terroir Cévennes, produits fermiers et artisanaux en direct de nos fermes et ateliers.

  .


  .

Notre ferme maraîchère et brassicole de 1,2 hectare est nichée au creux de la vallée de Banières-Bas, sur la route de la Corniche des Cévennes, à environ 4 kilomètres de St-Jean du Gard. Après des années de vie sur la route, alternant études, voyages et travail agricole, nous avons pris la décision de nous ancrer dans ce monde paysan cévenol qui continue de nous passionner depuis.


  Bière et maraichage

A la ferme du Caribou, 4 ateliers se complètent, à savoir ;

Une micro-brasserie traditionnelle, dont le mode de brassage est identique à celui déployé au moyen-âge (brassage de l'orge malté à la main et bouillage du moût au feu de bois dans de grandes cuves en cuivre). Le malt biologique que Richard utilise pour ses brassins est acheté auprès de La micro-malterie du Vieux Silo (dont les orges proviennent tous de petits agriculteurs situés à moins de 20 km de celle-ci). Pour l'instant, nous ne pouvons produire nous même cette ressource, nos surfaces cultivables étant restreintes, et surtout, le travail du malteur, extrêmement technique, est un métier en soi! La production de la brasserie L'Arcandier restera modeste (moins de 20 000 litres par an), car notre démarche est bien plus qualitative que quantitative.


  Le Houblon en fleur


Une houblonnière de 500 plants de variétés très aromatiques, que nous avons implantée dès notre arrivée sur le terrain au début de l'année 2016. Nous prenons soin ensemble de cette culture exigeante dont la conduite biologique n'est pas une mince affaire, tant du point de vue de ses exigences en nutriments, en soins qu'en temps de récolte. En effet, les fleurs que nous récoltons manuellement à la fin du mois d'août poussent sur des lianes qui s'étirent progressivement jusqu'à atteindre 5 mètres de haut... Sachant que nos besoins annuels en houblon sec pour la brasserie sont de l'ordre de 200 kg, et que le houblon frais pèse 10 fois ce poids, nous vous laissons imaginer la quantité de mains nécessaires à la récolte des petits fleurs d'à peine un gramme... Ceci étant dit, nous avons bien l'intention de transformer ce moment en belle fête saisonnière, lors de laquelle musique, « boustifaille », bière et surtout bonne compagnie se mêlent harmonieusement, à l'instar des vendanges d’antan.

Un grand jardin maraîcher, d'une surface actuellement cultivée de 1250 mètres carrés, que je cultive sous la forme de planches permanentes (intervention minimale du sol, respect de sa structure et des cycles biologiques qui lui sont propres, etc). Pour l'instant, je produit plus d'une vingtaine de types de légumes et plantes aromatiques, que je vends en circuit très court (à Terroir Cévennes, en paniers à la ferme et auprès de restaurants de St-Jean du Gard). J'ai aussi planté cette année une vingtaine d'arbres fruitiers (pruniers, cerisiers, pêchers de vigne) et ce dans une optique d'agroforesterie. Je cultive évidemment toutes ces belles plantes dans le cadre d'une agriculture biologique, et le mode de compréhension du vivant de la permaculture m'est très cher.

Finalement, un atelier poules pondeuses, qui se compose pour l'instant d'un cheptel de 40 poules, qui se promènent ça et là sur le terrain. Leur alimentation est très variée, et elles ont droit à des « cures » de drêches de bière, c'est à dire le malt d'orge après qu'il ait été infusé pour en extraire ce qui donnera plus tard la bière. Ces « résidus » de brassage sont très nutritifs (minéraux, protéines), et nous permettent de tourner au maximum en circuit fermé, autrement dit, vers l'autonomie alimentaire de ces aimables volatiles. Ces œufs sont vendus eux aussi vendus en vente directe au marché de producteur les Samedis paysans à St Jean du Gard ainsi qu'à la ferme.